Le printemps est là et vous habitez en ville. La nature vous manque et pourtant vous pouvez peut-être l’implanter sur votre balcon ou votre rebord de fenêtre. Ce sera différent d’un jardin mais ça installera de la verdure et des fleurs à portée de votre regard. Et puis vous verrez, grattouiller la terre et faire des semis que vous verrez grandir est une vraie détente et permet de décompresser.

Les mois d’avril et mai sont le meilleur moment de l’année pour fleurir votre environnement que vous choisissiez de semer ou d’acheter des plants. Je vais essayer de vous donner quelques conseils pour réussir votre espace verdure « in the city ».

L’espace d’accueil

Tout d’abord si vous n’avez qu’un rebord de fenêtre il faut qu’il soit large d’au moins 25 cm et qu’il possède une rambarde ou une grille de protection. Il n’est pas question qu’un pot de fleurs tombe sur le trottoir où il pourrait tuer quelqu’un.

Pour ce qui est du balcon, soit il possède une rambarde ajourée en métal soit une rambarde en béton pleine. Dans le 1er cas vous pourrez mettre des plantes du sol jusqu’à la hauteur de la rambarde. Dans le 2ème cas il faudra poser vos plantes en hauteur sur une table ou une étagère sinon elles risquent de manquer un peu de lumière.

Le matériel

Je vous conseille fortement d’investir dans des contenants, bacs ou pots, en terre plutôt qu’en plastique.En effet, la terre est poreuse et permet au terreau et conséquemment à la plante de respirer. Si vous arrosez trop une plante le pot en terre va retenir cette humidité et la restituer  à la plante quand celle-ci en aura besoin. Dans un pot en plastique l’excès d’humidité va faire macérer les racines et permettre le développement des maladies. De même, en plein été un pot en plastique va échauffer les racines des plantes alors qu’un pot en terre laissera passer un peu l’air.

Pour les rebords de fenêtre et de balcon il vous faudra acheter des supports métalliques pour pots et jardinières que vous accrocherez à la rambarde et dans lesquels vous installerez vos pots. Les supports et pots se trouvent dans n’importe quelle jardinerie et même dans la plupart des grandes surfaces y compris en centre ville. Je vous conseille d’installer ces supports à l’intérieur de vos rambardes plutôt qu’à l’extérieur. Vous profiterez ainsi mieux de la floraison et vous éviterez les chutes.

Il vous faudra également quelques outils : un bon sécateur, un petit râteau (ou une fourchette de cuisine), une paire de ciseau, une petite pelle, un arrosoir et un pulvérisateur en plastique.

 

Pour fleurir votre balcon ou rebord de fenêtre, vous avez le choix entre faire des semis de graines ou installer des plants achetés en jardinerie. Tout dépend de votre patience et de votre capacité à vous émouvoir en regardant pousser des graines et à les voir se transformer en fleurs. En gros, quel souvenir vous a laissé le semis de graines de haricots et autres lentilles mis à germer dans du coton lorsque vous étiez enfant.

Le semis

C’est la période idéale pour semer des petites graines. Les jours sont plus longs, le soleil est plus haut et la température se réchauffe.

Il faut d’abord mettre dans le fond d’un pot ou d’une jardinière une couche de billes d’argile ou de gravier. Puis remplir le bac ou pot avec du terreau basique. Inutile d’acheter du terreau avec engrais. Ensuite vous semez les graines sur le dessus du terreau et vous tassez avec vos mains. Ne semez pas trop dense mais c’est parfois difficile avec de très petites graines. Si les graines sont grosses, par exemple les pois de senteur, faites un trou de 4 cm de profondeur avec votre doigt, un crayon ou le manche de votre petit râteau et déposez deux ou trois graines au fond de ce trou. Arrosez en pluie à l’aide de votre arrosoir. Veillez à ce que le terreau soit toujours humide et en 3 à 4 jours vous allez voir germer et grandir de tendres pousses vertes.

Si le semis est trop dense et c’est normal avec des petites graines, il faut l’aérer en enlevant une partie des pousses lorsqu’elles atteignent 4 ou 5 cm. Si elles ne sont pas trop fines et fragiles vous pouvez les replanter dans un autre pot pour les offrir par exemple.

Ensuite vous continuez d’arroser régulièrement en fonction de la météo et vous regardez pousser puis fleurir.

Les plants

Vous allez trouver en jardinerie des plantes annuelles et des plantes vivaces en petits godets. Les annuelles durent une saison et les vivaces refleurissent année après année moyennant un peu de soin. L’avantage des plants est que vous voyez tout de suite à quoi ressemblent les plantes et la place qu’elles prennent et c’est plus vite fleuri.

La plantation est très simple. Une couche de gravier ou de billes d’argile, une couche de terreau et ensuite vous posez les plants que vous aurez retiré des godets sur le terreau. Vous comblez le pourtour des plants avec du terreau en le tassant un peu. Vous arrosez.

L’entretien

À propos de l’arrosage, tenez compte de plusieurs facteurs : l’exposition plus ou moins importante à la pluie de votre balcon ou rebord de fenêtre, le vent de plus en plus fréquent et qui dessèche les parties aériennes des plantes à grande vitesse, le soleil et la chaleur.

Si vous souhaitez des potées très fleuries, mettez de l’engrais liquide deux fois par mois. Vous trouverez des engrais bio dans la plupart des jardineries.

Ôtez régulièrement les fleurs fanées si vous voulez que votre plante refleurisse. Sauf pour les pourpiers.

Quelles fleurs ?

Pour un semis, je vous conseille les cosmos orangés, les escholtzias, les ipomées, les pois de senteur nains ou grimpants, les capucines, les œillets d’inde…

Pour les plants, essayez les verveines, les géraniums, l’héliotrope et son parfum épicé, les minis rosiers, les dahlias nains, les campanules, belles de jour, belles de nuit, lin, giroflée ravenelle, …